Les soupçons de corruption de Ladjo se précisent

Les soupçons de corruption de Ladjo se précisent

On en sait plus sur l'enquête pour suspicion de recel d’abus de biens sociaux et de corruption dont est l'objet le sénateur Abourahamane Soilihi dit Ladjo. Nos confrères du Journal de La Réunion ont révélé hier que le parlementaire est la cible d'une enquête du parquet de Mamoudzou portant sur des cadeaux dont il aurait bénéficié de la part d'une société de travaux publics tahitiens en échange d'un marché à Mamoudzou quand il était maire de cette commune de 2008 à 2014.

Ces révélations font suite à la levée de son immunité parlementaire en avril dernier dans le cadre de cette enquête. D'après les documents saisis par les forces de l'ordre, Ladjo et sa compagne auraient profité d'un voyage à Los Angeles offert par l'entreprise polynésienne. Déjà condamné en 2013 à 6 mois de prison avec sursis, 10 000 euros d’amende et un an d’inéligibilité pour emploi fictif, le sénateur Républicain reste néanmoins présumé innocent dans cette nouvelle affaire. Mais toujours selon no confrères, l'ancien maire de Mamoudzou risque la mise en garde à vue.

Au moment de la levée de son immunité parlementaire, Ladjo avait déclaré être “satisfait” estimant que lui était ainsi donnée l'occasion de démontrer qu'il n'a rien à se reprocher : “je souhaite pouvoir répondre aux questions que les services compétents voudront me poser et accéder enfin aux éléments de cette affaire”.

Abonnement Mayotte Hebdo