Diffamation : Air Austral demande un euro symbolique pour des accusations d’abus de position dominante

À lire également

Quand la population mahoraise prépare la riposte

Sur les réseaux sociaux ou dans la rue, formellement ou spontanément, les initiatives se multiplient pour répondre à la délinquance qui flambe à nouveau sur l’île aux parfums. Au risque, parfois, de voir l’exaspération prendre le pas sur la loi. 

Mayotte : une naissance dont ils se souviendront

Une naissance dans la rue, ce n’est pas si courant. C’est pourtant ce qu’ont vécu Jonathan et Mouna, lundi 18 mai, date à laquelle Sarah, leur petite fille, a décidé d’arriver. Un évènement auquel ont participé quelques passants, sur les lieux par hasard. Et quand s’improvise une chaîne de soutien, cela donne une belle histoire. Récit. 

Attaquée de toutes parts à Mayotte, Panima tente de riposter

Entre la polémique sur la qualité des repas livrés aux confinés du RSMA, et la mise à l’arrêt d’une partie importante de son activité à cause du confinement, l’entreprise de restauration collective est sur tous les fronts. Mais face à ces multiples coups durs, son directeur, Gilles Rouinvy, ne baisse pas les bras et répond aux critiques. Entretien.

Les chiffres qui rendent le confinement compliqué à Mayotte

On le sait, le confinement à Mayotte est rendu d’autant plus difficile qu’une grosse partie de la population vit dans des habitations insalubres, dénuées du confort élémentaire. Dans une publication diffusée hier, l’Insee rappelle quelques chiffres parlants. Résumé point par point.

En plein retour de Corsair dans le ciel de Mayotte, une affaire de presse rappelle les conditions qui avaient poussé la compagnie à annuler ses dessertes, deux ans auparavant. Les Nouvelles de Mayotte sont accusées par Air Austral de diffamation pour un article publié en 2018.

Quand on parle à Mayotte des prix d’Air Austral, il n’est pas rare que les noms d’oiseau fusent… Mais pour s’être pris au jeu, le journal Les Nouvelles de Mayotte, pourrait bien y perdre quelques petites plumes. Ce mercredi, la publication passait devant le tribunal correctionnel de Mamoudzou, pour un article écrit en octobre 2018, jugé diffamatoire par la compagnie aérienne réunionnaise.

Deux passages sont mis en cause : un premier où nos confrères accusent Air Austral de “verrouiller le ciel mahorais”, via des lobbys à Madagascar et à Maurice, “des manoeuvres qui brillent par leur obscurité”, peut-on lire. “Il s’agit de faits délictuels, donc l’article laisse entendre qu’Air Austral a des pratiques interdites, or dans la définition de la diffamation, l’insinuation fait partie des possibilités”, analyse Maître Morel, avocat de la compagnie entendu ce mercredi à la barre. Mais le journal ne s’est pas arrêté là. Plus bas, il dénonce encore le “silence suspect des élus et des pouvoirs publics qui se gardent bien de taper sur Air Austral”, et prédit que “le client mahorais restera pendant longtemps pigeon d’Air Austral qui freine des quatre fers sur le projet de piste longue”. Des accusations que la principale intéressée juge sans fondement et pour lesquelles elle demande donc un euro symbolique, ainsi que la publication de la décision du tribunal dans un journal réunionnais. L’affaire a été mise en délibéré et le choix du tribunal sera rendu public le 25 novembre prochain.

Il y a deux ans, le départ de Corsair

Pour chasser les nuages dans cette affaire, il faut bien rappeler quelques éléments de contexte. En 2018, la signature d’un partenariat stratégique entre Air Madagascar et Air Austral avait plus ou moins poussé Corsair, principale concurrente d’Air Austral sur l’axe Réunion-Mayotte, à voler vers d’autres cieux. L’État malgache avait en effet annulé les droits de trafic accordés à la compagnie entre les aéroports de Saint Denis-Roland Garros et Antananarivo-Ivato. Ce qui par voie de ricochet, mettait fin aux trajets de Corsair jusqu’à Dzaoudzi – notamment en raison des contraintes techniques posées par la piste courte pour ses avions – au grand dam des Mahorais.

“Cette desserte poussait Air Austral à s’aligner sur les prix de la concurrence […] et aujourd’hui, il suffit d’aller sur les réseaux pour savoir que tout le monde trouve cela trop cher”, rembobine Maître Yanis Souhaïli, avocat de la défense. L’affaire avait même attiré l’oeil de l’Autorité de la Concurrence. Son enquête, ouverte en 2018, s’était toutefois soldée sur un classement sans suite, après une perquisition des locaux d’Air Austral. À noter que depuis, Air Madagascar a évincé Air Austral de son capital.

Reste que le sujet est encore cruellement d’actualité. Deux ans plus tard, Corsair signe son grand retour sur l’île au lagon, avec des promesses commerciales à faire bondir sa concurrente réunionnaise. Comptez par exemple 158 euros pour un vol Mayotte – La Réunion, sans bagage, pour ses premiers tarifs promotionnels… Pourvu que ça dure !

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

À la Une

Destruction de bangas à Kahani : sur 398 personnes, une trentaine de relogés

La préfecture lançait ce lundi une nouvelle démolition d’un quartier informel à Kahani. Une opération rendue possible grâce à la loi Élan, adoptée deux...

CIDE : des cadeaux distribués aux enfants du service pédiatrie de Mayotte

Vendredi, à l'occasion du 31ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant, Catherine Barbezieux, la directrice du centre hospitalier de Mayotte, et...

La loi sécurité globale : des forces de l’ordre mahorais satisfaits et des journalistes inquiets

Vendredi dernier, l’Assemblée nationale a voté l’adoption de la loi sécurité globale qui suscite l’indignation du monde des journalistes, soutenus par la population. Elle...

Sea Shepherd à Mayotte : “Nous ne sommes pas là pour faire des ronds de jambe, nous voulons des résultats”

À contre-courant. Alors que les associations locales de lutte contre le braconnage des tortues applaudissent la création d’un groupe de coopération opérationnelle fraîchement annoncé...

Coupe régionale de France : …Et à la fin, c’est M’tsapéré qui gagne !

Après plusieurs mois de tergiversations liées à la crise sanitaire, Mayotte connaît enfin le nom de son représentant au huitième tour de la Coupe...