Des marchés truqués dans le viseur de la justice

À lire également

Justice à Mayotte : “On va tout faire pour que l’histoire de Stam soit la dernière de ce genre”

On l’appelait Stam. Et l’actualité que connaissent les États-Unis comme la métropole quant aux violences policières faites aux noirs ne peut que faire écho à son histoire. Celle d’un jeune père de famille de Mayotte, tué par balle de la main d’un policier le 23 février à Kawéni. 

Rapt de Petite-Terre : après l’appel devant la chambre de l’instruction, case prison et « tournure politique »

Rendue ce jeudi en appel devant la chambre d’instruction de La Réunion, la décision de placer les quatre hommes mis en cause dans l’affaire du rapt de Petite-Terre n’est pas sans soulever de questions selon leur avocat. Me Nadjim Ahamada dénonce notamment une violation des droits de la défense et une motivation politique à l’endroit des divers collectifs contre l’insécurité qui affichent un soutien farouche à ses clients.

Relation sexuelle à 14 ans : une mineure de plus victime des failles de la justice mahoraise

Une simple affaire d’atteinte sexuelle sur une mineure de moins de quinze ans a fini par prendre de l’ampleur au tribunal correctionnel mercredi dernier. Rappelant que le débat sur le consentement, en particulier des mineurs, est toujours cruellement d’actualité, deux ans après l'adoption de la loi sur les violences sexistes et sexuelles. 

Protection animale à Mayotte : « Quand on s’en prend comme ça à des chiens, c’est qu’on n’a plus de limites »

La thématique de la délinquance a mis en lumière, ces dernières semaines, le rapport de jeunes bandes avec les chiens. Torturé par sadisme, utilisé comme arme et objet de rivalités, le « meilleur ami de l’homme » a la vie dure sur le territoire où associations et forces de l’ordre tente tant bien que mal d’endiguer le phénomène.

Le parquet enquête sur de possibles détournements de fonds publics sur plusieurs marchés d’électrification rurale, notamment un marché daté du 20 novembre 2012, portant sur un montant de 150.000 euros. A l’époque, la préfecture avait émis de sérieux doutes sur la franchise de ce marché de maîtrise d’oeuvre qui laissait apparaitre des irrégularités. En somme, le département est soupçonné d’avoir payé certaines entreprises pour des travaux fictifs ou superficiels ou encore d’avoir validé des devis largement surfacturés. Plusieurs élus de l’ancienne majorité et certains cadres du département sont dans le viseur de la justice Ces marchés d’électrification rurale passés en 2012 concernent tous les secteurs de Mayotte pour des montants s’élevant à plusieurs millions d’euros. En dehors de cette affaire d’électrification rurale, l’ancienne majorité doit aussi faire face devant la justice à des soupçons de versements de subventions irrégulières pour des associations ou des entreprises. En cause, par exemple, une association « fantôme » de Mtsangamouji qui aurait touché une subvention de plusieurs milliers d’euros sans justificatifs de dépenses ou d’actions réalisées. Plusieurs perquisitions ont déjà eu lieu dans les locaux du conseil départemental et à l’approche des élections législatives, l’étau judiciaire semble se resserrer autour de certains élus ou anciens élus, même si pour l’heure, personne n’a encore été condamné.

Adrien Theilleux

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayottehebdo n°960

Le journal des jeunes

À la Une

Issihaka Abdillah : « Le paysage politique mahorais est encore très incertain »

À l’annonce des résultats du scrutin pour ce premier tour des élections départementales, certains candidats de l’île étaient déjà en train de nouer les...

Medef : Carla Baltus et sa liste reconduites à l’unanimité à Mayotte

Sans surprise, la présidente sortante du Medef Mayotte a été réélue par les adhérents du syndicat patronal. Elle repart donc pour un mandat de...

Abstention à Paris, renouvellement à Mayotte

Au centre du jeu politico-médiatique, le chef de l’État, Emmanuel Macron, doit scruter les élections départementales et régionales avec une attention particulière. C’est un...

Après plus d’un an d’absence, les cafés Naturalistes signent leur grand retour à Mayotte

Crise sanitaire oblige, les Naturalistes de Mayotte ont dû mettre en stand-by leurs conférences mensuelles, qui signent leur retour ce mardi 22 juin au...

Le cabinet mahorais de conseil au service de l’entrepreneuriat féminin depuis 20 ans

Le 15 juin dernier, le cabinet mahorais de conseil soufflait ses vingt bougies. L’occasion pour sa fondatrice et gérante, Sanya Youssouf, de rappeler son...