DEAL : l'ex-secrétaire générale condamnée

DEAL : l'ex-secrétaire générale condamnée

L'ancienne secrétaire générale de la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) de Mayotte, Brigitte Renaudin, a été condamnée mercredi dernier à trois mois de prison avec sursis et 8 000 euros d’amende, dont la moitié avec sursis. Elle était poursuivie pour faux et usages de faux, harcèlement moral, ainsi que pour avoir touché des primes indues et fait construire une piscine sans autorisation. L'ancienne responsable été reconnue partiellement coupable de faux et usage de faux, pour avoir rédigé une attestation au nom de l’adjoint au directeur de la DEAL, afin de percevoir une seconde tranche d’indemnités d’éloignement. Elle avait également demandé des indemnités forfaitaires pour changement de résidence alors que son conjoint vivait déjà à Mayotte. Des indemnités reconnues frauduleuses à hauteur de 8 378.68 euros. Cette somme devra être restituée à l’agent judiciaire de l’État. L'ex-secrétaire générale a toutefois été relaxée des faits de harcèlement moral et de concussion qui lui étaient reprochés. La construction d’une piscine dans sa résidence n’a pas été retenue non plus, ces faits étant prévus par des textes qui, à l'époque de la construction, n'étaient pas encore entrés en vigueur.

Abonnement Mayotte Hebdo