Affaire Roukia : tous relaxés pour l'homicide involontaire

Affaire Roukia : tous relaxés pour l'homicide involontaire

Le gendarme Daniel Papa et le policier Jérémy Bouclet ont été innocenté de l'accusation d'homicide involontaire par la cour d'appel. En revanche, ils ont tous les deux, ainsi que leur indic Saïd, été condamnés pour le trafic de stupéfiants. Ce dernier a vu sa peine confirmée en appel, 1 an de prison dont 8 mois avec sursis. Daniel Papa a vu sa peine réduite de 1 an dont six mois ferme à seulement 6 mois avec sursis. Jérémy Bouclet qui avait écopé de 2 ans dont 1 ferme, n'est plus condamné qu'à 1 an avec sursis. Par ailleurs, ces condamnations ne seront pas inscrites sur leurs casiers judiciaires, ils pourront donc continuer à exercer leur profession. Pour rappel, les deux représentants des forces de l'ordre ont transporté la drogue qui a tué la jeune femme de 18 ans le 14 janvier 2011 et l'ont mise sur le “marché”. Il s'agissait alors que le Gir de mettre sur le marché de la drogue par l'intermédiaire d'indics pour démanteler des réseaux mais aussi faire augmenter le nombre de prises et répondre à cette politique du chiffre voulue par le ministère de l'Intérieur.

A.T.

Abonnement Mayotte Hebdo