test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Des violences devant le lycée Bamana et le collège de M’gombani

À lire également

À Mayotte, deux mourengué dégénèrent en simultané

Comme un goût de déjà-vu. Dans la nuit de mardi à mercredi, à M'tsapéré, les forces de l’ordre qui tentaient de disperser les participants d’un mourengué ont finalement été attaquées sur le remblai. Quelques heures plus tôt, la même scène se jouait à Combani.

Plusieurs jeunes tuent un père de famille à M’tsapéré

Au moins une dizaine de jeunes ont molesté à mort un homme de 35 ans ce lundi soir à M'tsapéré. Un premier suspect aurait déjà été identifié comme meneur. Ce jeune majeur est un délinquant notoire, puisqu'il avait déjà été enfermé à Majicavo pour des faits de violences.  

Un quartier en feu à Trévani, Mayotte

C’est une vraie scène de guérilla qui s’est déroulée dans la nuit de mercredi à jeudi à Trévani. Le quartier appelé Troca était en feu. L’incendie a volontairement été déclenché par une quarantaine de jeunes. Aucun blessé n’est à déplorer, mais des familles se retrouvent sans domicile. 

Drame à Hamjago : La crainte de représailles inquiète les habitants

Après un regain de violences le week-end dernier, un nouvel affrontement entre bandes rivales s’est tenu, mardi en pleine journée, à Hamjago. Un événement qui aurait, selon les habitants, provoqué la crise cardiaque d’une commerçante, décédée en tentant de sauver un jeune en train de se faire agresser. Un scénario différent de celui relaté par les forces de l’ordre, mais qui laisse toutefois craindre une possible riposte.

Les établissements secondaires du centre de Mamoudzou ont connu des caillassages, vers 7h, ce jeudi matin. Au lycée Younoussa-Bamana, les AED (assistants d’éducation) ont été retardés par les barrages et l’arrêt des barges. Il n’y avait personne pour ouvrir les portes à 6h, entrainant des tensions à mesure que les élèves s’agglutinaient. La direction, quelques professeurs et les premiers surveillants ont ouvert en catastrophe alors que les affrontements commençaient au milieu des 900 lycéens, selon un professeur. Le conflit impliquerait des jeunes de M’tsapéré et Cavani. Au cours de l’intervention de la police, le lycée a pu faire rentrer les élèves par vagues. Puis, il est resté ouvert.

Peu d’enseignants étaient présents cependant, nous a fait remarquer une élève. En effet, une partie des professeurs étaient absents en raison d’un mouvement de grève dans l’Éducation nationale, une autre à cause des barrages, tandis que des professeurs présents n’ont pas souhaité prendre leurs élèves dans ces conditions. Des milliers de lycéens étaient donc sans cours à l’intérieur. Benjamin Lazare-Peillon, directeur du cabinet du recteur de Mayotte, a confirmé les faits survenus en début de matinée. Il rappelle que l’objectif du rectorat est d’éviter les fermetures des établissements. « Bien sûr, on suspend les cours s’il y a un risque pour la sécurité », défend-il, rappelant que la sortie du lycée de Mamoudzou devait suivre un protocole précis pour éviter de nouveaux affrontements.

Confronté au même problème, le collège de M’gombani a décidé de fermer ses portes pour la journée. Sans la vie scolaire, qui a suivi la grève, il a ouvert, mais des caillassages ont provoqué la panique chez les collégiens, des élèves extérieurs à l’établissement arrivant même à rentrer par une autre porte. Selon nos confrères de Mayotte la 1ère, les violences serait dues à des vengeances après des incidents lors d’un match de basket, la veille. Le personnel de la direction a pris donc la décision de fermer assez tôt. Ce vendredi, les portes seront également closes.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Théophane « Guito » Narayanin ne sera pas candidat aux élections législatives

Battu par Estelle Youssouffa en 2022, au second tour des élections législatives, Théophane « Guito » Narayanin a indiqué par un communiqué, ce vendredi,...

Le Rassemblement national sera défendu par Anchya Bamana

Anchya Bamana est investie officiellement candidate Rassemblement national pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet dans la deuxième circonscription de Mayotte....

Élection au Medef : L’assemblée générale de ce vendredi ajournée par la justice

Saisi par Nizar Assani Hanaffi via un référé, le tribunal judiciaire de Mamoudzou annule ce jeudi les décisions prises par le conseil d’administration du...

Sania Toumani, la petite fée du Magic de Passamaïnty

A 22 ans, la jeune sportive Sania Toumani est immanquablement l’une des meilleures joueuses de basket-ball de Mayotte. Son club, le Magic basket de...

Le double projet de loi Mayotte au point mort

Propositions, discussions, tractations, et au final abandon ?  Le double projet de loi Mayotte est de nouveau mis au placard par les ministres du gouvernement...