100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Publicités

Sportif de l’année 2014 : Basket, hand, volley et kick-boxing à l’honneur !

À lire également

Quand la population mahoraise prépare la riposte

Sur les réseaux sociaux ou dans la rue, formellement ou spontanément, les initiatives se multiplient pour répondre à la délinquance qui flambe à nouveau sur l’île aux parfums. Au risque, parfois, de voir l’exaspération prendre le pas sur la loi. 

Mayotte : une naissance dont ils se souviendront

Une naissance dans la rue, ce n’est pas si courant. C’est pourtant ce qu’ont vécu Jonathan et Mouna, lundi 18 mai, date à laquelle Sarah, leur petite fille, a décidé d’arriver. Un évènement auquel ont participé quelques passants, sur les lieux par hasard. Et quand s’improvise une chaîne de soutien, cela donne une belle histoire. Récit. 

À Mayotte, “le confinement a révélé la capacité perverse de certains à faire du mal aux autres sans qu’ils ne s’en rendent compte”

Deux mois de confinement peuvent en dire long sur un individu, mais ils peuvent également dévoiler les pires et les meilleurs aspects d’une société. La crise sanitaire a mis en évidence les failles de la société mahoraise, partagée entre la conscience de certains et l’irresponsabilité des autres. Le sociologue Combo Abdallah Combo nous explique pourquoi il est urgent de tirer les leçons de ce confinement et essayer de changer la donne. 

Camille Miansoni, procureur de Mayotte : “Mon rôle est de protéger la société avant tout”

L’affaire du rapt en Petite-Terre qui suscite l’émoi dans l’ensemble du Département est révélatrice de nombre de maux dont souffre la société mahoraise au sein de laquelle nombre de personnes semblent valider l’idée que l’on puisse se faire justice soi-même à défaut d’une carence supposée de l’État. Le procureur de la République, Camille Miansoni, revient ici sur ces éléments. C’est aussi l’occasion pour lui de rappeler le rôle qu’il occupe et la vision qui l’anime alors que les critiques pleuvent sur sa personne.

Une année civile exceptionnelle pour le basket-ball m’tsapérois et mahorais est passée. Elle vient d’être saluée par les Mahorais, qui ont sacré le Basket Club de M’tsapéré partout où ils le pouvaient lors du Sportif de l’année 2014.

Le Sportif de l’année : un événement de la société mahoraise de presse (Somapresse), unique à Mayotte, qui récompense depuis 2009 les meilleurs sportifs mahorais, mais également les meilleurs entraîneurs, dirigeants ou encore les meilleures équipes sur une année civile. En 2014, un club est sorti du lot.

Première équipe ultramarine à battre une Nationale 3 en phase finale du championnat de France, première équipe européenne à participer à la coupe d’Afrique des clubs champions, le BCM a écrit la plus belle page de l’histoire du basket mahorais. Il était de ce fait nominé dans quatre catégories pour l’élection du Sportif de l’année 2014 : meilleur dirigeant, meilleur équipe masculine, meilleur entraîneur et meilleur joueur.

Et a tout raflé ! Pour les trophées individuels, Daoulab Ali Charif, le président du club a été élu meilleur dirigeant mahorais, Anrchimed Maturaf, meilleur entraîneur et Mouhamadi El-Yazid Maoulida, meilleur sportif mahorais 2014. En collectif, le BCM a été sacré équipe masculine de l’année.

Cérémonie en direct sur Mayotte 1ère radio

Le trophée de la meilleure équipe féminine est revenu au Combani Handball Club pour son triplé championnat de Mayotte-coupe de Mayotte-trophée des champions. Celui de la meilleure sportive a été décerné à la volleyeuse du VC M’tsapéré, Annick Rapenomanana. Enfin, le champion du monde de kick boxing en moins de 67 kg, Hirachidine Saïndou est, en 2014, le meilleur sportif mahorais évoluant hors de Mayotte, ou « Mahopolitain ».

Tous ont été récompensés ce vendredi à l’hémicycle Younoussa Bamana du conseil général, où avait lieu la cérémonie officielle pour la remise des trophées, diffusée en direct sur Mayotte 1ère radio. Les nominés étaient pour la plupart présents ou représentés par des proches, partenaires ou dirigeants. De nombreux invités, ex nominés, ex lauréats du trophée ou encore personnalités politiques et/ou sportives mahoraises ont fait honneur de leur présence.

Parmi lesquels Blaise Henry, qui a remis le prix spécial « Mayotte Hebdo Sports » – le troisième du nom – à Naoilou Yahaya. L’ex secrétaire générale du comité régional olympique et sportif (Cros) de Mayotte, émue au moment de recevoir son trophée car considérant le premier président de l’histoire du Cros Mayotte comme son mentor.

La cérémonie du Sportif de l’année 2014 s’est achevée dans la cour du conseil général, avec un buffet  autour duquel les nominés et les lauréats ont reçu la visite et les félicitations du président du conseil général Daniel Zaïdani.

I.M

 


Le sportif de l’année

Lauréat : Mouhamadi El-Yazid Maoulida
Basket Club M’tsapéré, Football Club M’tsapéré, Volley Club M’tsapéré puis Zamfi M’tzamboro

2ème : Ibn-El-Hadj-Ben Daniel

3ème : Ouildane Idrissa

4ème : Rafid Saïndou

5ème : Oliver Vogt


La sportive de l’année

Lauréat : Annick Rapenomanana
Volley Club M’tsapéré

2ème : Hamidati Ahamada Abdillahi

3ème : Kouraïchia Ali M’changama

4ème : Saenmoune Mohamed

5ème : Nadjima Abdou


L’entraîneur de l’année

Lauréat : Anrchimed Maturaf
Basket Club M’tsapéré

2ème : Balki Lihadji

3ème : Lhabibou Ahamadi

4ème : Fidélice Eugène

5ème : Marc Theuriot


L’équipe masculine de l’année

Lauréat : Basket Club M’tsapéré

2ème : Association des Jeunes Handballeurs de Tsimkoura

3ème : Association Sportive et Culturelle de Tsingoni (handball)

4ème : Despérados Rugby Club M’tsapéré

5ème : Zamfi M’tzamboro (volley-ball)


L’équipe féminine de l’année

Lauréat : Combani Handball Club

2ème : Volley Club M’tsapéré

3ème : Volley Club Kani-Bé

4ème : Chicago Club M’gombani (basket-ball)

5ème : Tchanga Sporting Club (football)


Le dirigeant de l’année

Lauréat : Daoulab Ali Charif
Président du Basket Club M’tsapéré

2ème : Haïroudine Anzizi

3ème : Eric Landmann

4ème : Ambdil Farkour Ibrahim

5ème : Alix Mazaka


Le mahopolitain de l’année

Lauréat : Hirachidine Saïndou
Tarbes Boxe Française et Sports de Combat

2ème : Kadri Moendadzé

3ème : Myriam M’lazahahé

4ème : Nasrane Bacar

5ème : Siaka Saïd Agossou

 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°971

Le journal des jeunes

À la Une

“1 repas pour chaque enfant” : Proman offre un chèque de 10.000 euros au Village d’Eva pour distribuer 42.000 repas

L’entreprise spécialisée dans l’intérim et présente à Mayotte depuis 2018 a choisi de s’engager aux côtés de l’association humanitaire, Le Village d’Eva, pour fournir...

Accident mortel au port de Longoni : MCG et deux autres prévenus condamnés pour travail dissimulé

Un chauffeur de poids lourd qui avait fait un malaise était tombé à bord de son camion dans la mer, en 2017. Quatre prévenus...

38 jeunes volontaires stagiaires du RSMA hissent les couleurs de la République

Mercredi 27 octobre, sur la place de la police municipale à Dembéni avait lieu la présentation au drapeau des volontaires stagiaires du régiment du...

Philippe Ramon : nouveau DGS de la mairie de Mamoudzou, nouvelles méthodes, nouvelles ambitions

Depuis ce lundi 25 octobre, la mairie de Mamoudzou tient son nouveau directeur général des services en la personne de Philippe Ramon. Doté d’une...

Centre hospitalier de Mayotte : Deux personnels de la direction des ressources humaines visés par des tags nazis

Ce mardi matin, deux personnels de la direction des ressources humaines du centre hospitalier de Mayotte ont été visés par des tags nazis dans...