test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

La Première Guerre mondiale vue par des collégiens

À lire également

Les communes mahoraises ouvriront-elles les écoles le 18 mai ?

Au niveau national, les enfants reprennent officiellement le chemin de l’école à partir d’aujourd’hui. Chez nous, la rentrée a été repoussée au 18 mai, date potentielle du déconfinement. Les plus petits seront les premiers à ouvrir le bal si leurs parents acceptent de les envoyer puisque la décision définitive leur revient. Mais l’ouverture des établissements scolaires ne dépend uniquement que du bon vouloir des maires. Pour le moment, une très grande majorité d’entre eux affirme ne pas être capable de recevoir les élèves, principalement par manque de moyens. Votre commune sera-t-elle prête à ouvrir les écoles dans une semaine ? Réponses des 17 maires. 

Transport scolaire à Mayotte : « Si le département ne bouge pas, il n’y aura pas de bus pour la rentrée scolaire »

Les chauffeurs de la société Matis ont déposé un préavis de grève pour le 18 août, après que le conseil départemental a modifié une clause de l'appel d'offre de marché public du transport scolaire. Dans le dernier texte en date, l'entreprise qui remportera la délégation ne sera plus obligée de reprendre les employés du délégataire sortant. 80 emplois pourraient ainsi être menacés, à l'instar des droits des employés, acquis pour certains depuis 2010.

Les néo-contractuels font leur rentrée

Au programme pour la première journée, une conférence sur "l’éducation prioritaire et le contexte plurilinguisme", des interventions de professionnels de l'Éducation nationale et des ateliers destinés aux enseignants débutants. Au cours de la deuxième journée, était proposée une conférence intitulée "Connaître le système éducatif et ses attentes, ce que l’Éducation nationale attend des élèves du 21ème siècle, les gestes professionnels et la posture de l’enseignant".

Mayotte : Erasmus +, 6 mois pour changer de vie

Pour la première fois, des Mahorais ont pu bénéficier du programme Erasmus + en partant directement de Mayotte. Entre 2018 et 2020, 22 stagiaires sont partis par petits groupes en Angleterre et à Malte pour une durée de 6 mois. Les derniers sont rentrés il y a quelques jours, les yeux remplis d’étoiles. 

“ Quel était le poids de la force noire lors de la 1re Guerre mondiale ?” C’est la question à laquelle se sont efforcés de répondre 5 classes de 3ème du collège K1. Ce projet a permis aux élèves de découvrir que certains de leurs ancêtres ont également participé à ce premier conflit mondial. La France, force coloniale à l’époque, a en effet puisé dans la population de ses territoires, et notamment dans celle des Comores et de Madagascar, des soldats pour renforcer son armée.

Projet pluridisciplinaire, cette exposition a permis aux élèves de travailler la recherche documentaire, dans les livres ou sur internet, mais aussi d’affiner leurs connaissances et leurs compétences dans de nombreuses matières scolaires. Outre l’histoire et la géographie, ce projet a également mobilisé les mathématiques à travers un travail sur les statistiques, le français à travers la rédaction de lettres imaginaires qu’auraient pu écrire les poilus à leur famille, mais aussi les arts plastiques puisque l’une des classes a recréé avec les moyens du bord les tenues que portaient les soldats à l’époque.

Ce projet, qui a mobilisé les élèves pendant plus d’un mois, les a beaucoup motivés et la plupart d’entre eux se sont montrés très enthousiastes lors de la présentation de leur exposition aux autres élèves et professeurs de l’établissement. Ce travail pédagogique original et créatif a permis aux élèves d’envisager autrement le travail scolaire et de les réconcilier avec certaines matières jugées rébarbatives en temps normal.

 

Cette exposition a permis aux élèves de se familiariser avec l’outil informatique et la recherche encyclopédique.

 

Certains élèves ont reconstitué les costumes que portaient les poilus lors de la 1re Guerre mondiale et se sont pris en photo avec lors d’une mise en scène historique à caractère pédagogique.

 

L’une des classes a effectué un travail de rédaction en imaginant ce qu’auraient pu écrire les poilus à leur famille.

 

L’exposition a permis aux élèves d’acquérir de solides notions d’histoire et de géographie.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Coupure d’eau ce dimanche 14 juillet pour les travaux du Caribus

Pour permettre la réalisation de travaux dans le cadre du Caribus, la Société mahoraise des eaux (SMAE) annonce la nécessité de procéder à une...

Les maires reprennent la main sur la Cadema

En élisant Moudjibou Saïdi et Ambdilwahedou Soumaïla en tant que président et premier vice-président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, les élus communautaires tirent...

« Un lieu d’accueil pour écouter le malade et sa famille »

L’esprit était à la fête, ce jeudi 11 juillet, au centre hospitalier de Mayotte (CHM), une partie des équipes fêtait l’inauguration du Bureau des...

A Passamaïnty, l’excellence synonyme de nouveau complexe sportif

Un grand projet d’aménagement est prévu pour le village de Passamaïnty, situé dans la commune de Mamoudzou. Ce dernier vise à créer un complexe...

Les nouveaux infirmiers célèbrent leurs diplômes dans la joie

On peut croire à un manzaraka, il s’agit en réalité de la cérémonie de remise des diplômes des infirmières et infirmiers. L’Institut des études...