Un salon pour les femmes entrepreneures

Un salon pour les femmes entrepreneures

A l’occasion de la semaine nationale de l’égalité professionnelle se tenant du 2 au 8 octobre, la BGE organise à Mayotte samedi et dimanche un salon destiné aux femmes entrepreneures. L’occasion pour toutes les femmes de Mayotte d’échanger avec celles qui s’accomplissent dans le domaine professionnel et de rencontrer les structures qui les accompagnent vers la réussite.  

Mayotte, tel l’ensemble des départements français, consacre la semaine du 2 au 8 octobre à la promotion de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Et il y a urgence à réagir en la matière si l’on se réfère aux chiffres énoncés par le Gouvernement : en 2014, les femmes touchaient 18.6% de moins que les hommes ; en 2015, elles étaient 14.5% à occuper des postes de cadres et assimilés aux professions intellectuelles supérieures contre 20.3% pour les hommes ; et en 2017, toutes les entreprises du CAC 40 sont dirigées par des hommes sauf une (Sodexo).

Heureusement, les habitantes de l’île ne restent pas les bras ballants face à cette situation d’injustice et sont de plus en plus nombreuses à créer leur propre entreprise (même si pour le moment, seules  30% des créations d’entreprise à Mayotte sont portées par des femmes, selon la BGE). Ce sont ces femmes – entreprenantes et qui réussissent – que la BGE met à l’honneur le 7 octobre à Dembéni (place Mangrove) et le 8 octobre à Tsimkoura (au plateau) pour deux jours de salon entrepreneurial au féminin, en partenariat avec l’Union européenne, l’Etat, le Conseil départemental, la Caisse des dépôts et consignations mais également la Couveuse d’entreprises, Créa’Pépites, le Cabinet mahorais de conseil et MOI. 

« Nous avons souhaité nous démarquer des évènements qui se font souvent à Mamoudzou, place de la République », explique Sitina Malidi, l’organisatrice du salon. « C’est pourquoi nous avons implanté ce salon à Dembéni, là où il y a le centre universitaire et un fort développement économique, ainsi qu’à Tsimkoura puisque nos statistiques montrent que dans le sud, il y a une réelle dynamique de création d’entreprise par des femmes », ajoute la responsable du pôle Création, innovation et reprise d’entreprise à la BGE.

Ce « salon de l’entrepreneuriat au féminin » a pour ambition d’attirer 5000 visiteurs. Il a pour objectif principal de sensibiliser les femmes, et notamment celles qui sont porteuses de projets, et de les mettre en rapport avec les structures d’aide à la création et/ou à la reprise d’entreprise.

Au programme de ces deux journées ouvertes à tous et qui se dérouleront de 9h à 14h, des interventions majoritairement féminines d’officiels, de représentantes de l’Etat, du Conseil départemental, des communes mais aussi des témoignages de chefs d’entreprises. Ces dernières tiendront des stands afin de permettre aux visiteurs de se renseigner sur l’entrepreneuriat. En outre, l’ordre des experts-comptables proposera des consultations gratuites sur place. 

 

Abonnement Mayotte Hebdo