Les transitaires accusent MCG d'augmenter les tarifs arbitrairement

Les transitaires accusent MCG d'augmenter les tarifs arbitrairement

"La société MCG en dehors de toute éthique, a facturé les frais de RTG aux opérateurs portuaires et importateurs depuis le 12 juin 2016 et ce sans que ces tarifs ne soient ni présentés au conseil portuaire, ni validés par le conseil départemental. Hier, lorsque nous avons reçu l'arrêté du conseil départemental validant les tarifs MCG, nous avons demandé pour l'ensemble de nos adhérents que MCG fasse les avoirs sur les factures RTG émises avant le 2 septembre 2016. Madame N el en réponse à notre demande, nous a envoyé un message stipulant qu'à partir du 12 septembre 2016 elle exigerait le paiement au comptant des factures MCG et ce pour chaque conteneur. Nous lui avons répondu clairement et nous vous avons mis en copie de notre réponse. Nos sociétés ne sauraient supporter le dictat vindicatif de la Présidente de MCG et encore moins de payer ses factures au comptant. Si d'aventure elle maintenait sa décision nous vous informons que nous refuserions de continuer à avancer droits et taxes, frets et frais portuaires à nos clients importateurs immédiatement. Ceci mettrait en péril toute la chaîne d'approvisionnement de Mayotte ainsi que les finances de la collectivité, car nos sociétés prêtent aux importateurs ce que les banques ne leur prêtent pas ,le montant de l'octroi de mer ,et peu nombreux sont ceux capables de payer au comptant les droits et taxes. Voilà déjà plusieurs semaines que nous rencontrons des difficultés pour récupérer nos conteneurs et que nos véhicules et personnels doivent supporter des heures d'attente au port de Longoni ,nous ne pouvons pas, en plus de l'incapacité de MCG à nous servir correctement et nous fournir une bonne prestation ,accepter les conditions qu'elle nous impose."

Abonnement Mayotte Hebdo