Augmentation d'environ 10% du tarif des courses

Augmentation d'environ 10% du tarif des courses

Un arrêté préfectoral datant de mardi modifie à partir de ce mercredi les tarifs réglementés des taxis de ville et de brousse. Ainsi, désormais, le montant maximal du taxi-ville sera fixé à 1,60 euro la course et l'ensemble des tarifs pratiqués sera augmenté d'environ 10%. Ceci étant, les artisans taxis restent libres de pratiquer des prix plus bas.

 

compter du 15 mai 2019, les tarifs réglementés des transports urbains et interurbains ainsi que les tarifs spéciaux en taxi à Mayotte (…) sont augmentés de 10%", peut-on lire sur un arrêté préfectoral daté de ce mardi. Cette décision a été prise après avis de la commission des taxis du département de Mayotte.

Ainsi, à partir de ce mercredi, une course de taxi-ville coûtera 1,60 euros et 2,40 euros la nuit, les dimanches et jours fériés. L'ensemble des autres tarifs réglementés augmentent également d'environ 10% : désormais, pour une course qui coûtait auparavant 4,90 euros, prévoyez 5,40 euros. Cependant, les enfants de moins de deux ans ne paient pas, ceux âgés de deux à dix ans payent demi-tarif et à partir de dix ans, le tarif plein est appliqué. Le transport d'un bagage supplémentaire ou de plus de 20 kilos ajoutera 90 centimes par unité à la facture finale. On apprend aussi à la lecture de cet arrêté que "ces prix réglementés constituent un tarif maximum". Dès lors, "un tarif inférieur peut être pratiqué par le professionnel".

Cet arrêté rappelle également les prescriptions en termes d'équipements que les taxis devront mettre en place progressivement dans un délai maximal de deux ans. Ces prescriptions concernent notamment : une couleur unique pour l'ensemble des taxis ; un dispositif répétiteur avec une indication lumineuse (vert ou rouge) informant de la disponibilité du véhicule ; une plaque adhésive d'identification avec un numéro d'autorisation de mise en exploitation ; un dispositif permettant la délivrance automatique de tickets d'entrée et de paiement pour chaque passager et justifiant l'activité du conducteur. "Dans un délai de six mois à compter de la publication du présent arrêté, une grille tarifaire visant à simplifier l'application des tarifs" sur le territoire sera "développée", promet encore la préfecture de Mayotte.

Abonnement Mayotte Hebdo