test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Le samedi 1e juillet, nouveau spectacle d’Hippocampus au CUFR

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

L’équipe Hippocampus organise un nouvel évènement, le samedi 1e juillet à 20h dans la salle auditorium du CUFR de Dembéni. En première partie (20 minutes), découvrez la création « La voie des âmes », de la compagnie Cie Soazara. Ce spectacle mêlant textes, sons, arts visuels aborde de manière novatrice et captivante divers thématiques de l’archipel des Comores et de l’île de Mayotte. Le jeune auteur Nadjim Mchangama a publié récemment son premier recueil de poésie : « Amère » soutenu par les éditions Project’îles et l’artiste Jean-Luc Raharimanana. Ce jeune talent est accompagné par Natcho Ortega sur scène, compositeur de musique expérimentale basé à Mayotte. En deuxième partie (45 minutes) : « Le corps de Jésus ». Cette création questionne les thématiques culturelles, les traditions et les religions à Mayotte, à partir d’un corpus de textes et de danse, dans une mise en dialogue entre texte et corps abordant la transformation sociale, l’oubli, l’histoire complexe de Mayotte et l’interculturalité qui la caractérise. Pour l’auteur Hamza Lenoir, cette île est façonnée par plusieurs forces extérieures prenant alors une forme scénique et chorégraphique impliquant différents regards : traditionnels, culturels, rituels et religieux. Pas de restauration sur place, pas de machine à carte bleue. Tarifs : gratuit pour les moins de 10 ans ; 5 euros adhérents ; 10 euros non adhérents ; adhésion à l’année : 15 euros.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Crise de l’eau : la non-conformité est levée pour Passamaïnty et Bouyouni ce mardi soir

Les contrôles sanitaires sur les unités de distribution d’eau potable de Bouyouni-est et Passamaïnty avaient conclu à une non-conformité de l’eau, il y a...

Élections législatives : Une bataille plus rude au sud avec huit candidats contre quatre au nord

Ils sont finalement douze à s’être inscrits auprès de la préfecture de Mayotte, la semaine dernière, pour se présenter devant les électeurs mahorais, les...

L’art donne vie au futur lycée de Longoni

Prévus jusqu’en 2025, les travaux du futur lycée des métiers du bâtiment de Longoni avancent. Pour marquer le coup, le chantier a ouvert, ce...

Des employeurs prêts à « casser les stéréotypes » sur le handicap

Alors que les entreprises de plus de vingt salariés doivent compter 6 % de travailleurs handicapés, à Mayotte, ce taux est de 0,7 %....

Kawéni 2 remporte “Questions pour une école championne”

Commencée en février, la compétition « Questions pour une école championne » s’est achevée mercredi dernier, avec la victoire d’une des équipes du collège Kawéni 2....