test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Législatives : la FSU Mayotte appelle à faire barrage au Rassemblement national

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

« La FSU Mayotte alerte depuis des années sur l’interminable dégradation que connaissent les services publics dans le 101ème département. Sous l’ère [Emmanuel] Macron, l’insécurité s’est aggravée, l’Éducation nationale est incapable de faire face au défi démographique que nous connaissons, le désert médical s’étend de jour en jour, le chômage frappe durement l’île… », indique la branche mahoraise du syndicat d’enseignants, tout en fustigeant « la déscolarisation de plusieurs milliers d’élèves tout comme l’insuffisance dramatique et parfois mortelle de l’offre médicale à Mayotte ainsi que les déficiences de la justice ». Alors que les élections législatives anticipées sont prévues, les 30 juin et 7 juillet, il est pour lui « hors de question de faire accéder le Rassemblement national au pouvoir ». Il prend fait et cause pour le Nouveau Front populaire et sa proposition d’augmenter de 10% le point d’indice des fonctionnaires, « soit une hausse mécanique du montant de l’indexation de 150 à 200 euros et indique que dans les 100 premiers jours de gouvernement il présentera », le départ à la retraite à 62 ans, le renforcement des effectifs et la revalorisation des grilles de salaires pour la médecine scolaire et les accompagnants d’élèves en situation de handicap, un plan d’investissement pour garantir l’accès aux services publics sur tout le territoire ou encore « la réduction des effectifs par classe à 19 et des investissements dans les locaux scolaires ».

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Coupure d’eau ce dimanche 14 juillet pour les travaux du Caribus

Pour permettre la réalisation de travaux dans le cadre du Caribus, la Société mahoraise des eaux (SMAE) annonce la nécessité de procéder à une...

Les maires reprennent la main sur la Cadema

En élisant Moudjibou Saïdi et Ambdilwahedou Soumaïla en tant que président et premier vice-président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, les élus communautaires tirent...

« Un lieu d’accueil pour écouter le malade et sa famille »

L’esprit était à la fête, ce jeudi 11 juillet, au centre hospitalier de Mayotte (CHM), une partie des équipes fêtait l’inauguration du Bureau des...

A Passamaïnty, l’excellence synonyme de nouveau complexe sportif

Un grand projet d’aménagement est prévu pour le village de Passamaïnty, situé dans la commune de Mamoudzou. Ce dernier vise à créer un complexe...

Les nouveaux infirmiers célèbrent leurs diplômes dans la joie

On peut croire à un manzaraka, il s’agit en réalité de la cérémonie de remise des diplômes des infirmières et infirmiers. L’Institut des études...