L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Crise de l’eau : Younous Omarjee resollicite l’aide de l’Europe

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

Député européen, Younous Omarjee (La France insoumise) est intervenu, ce mardi, lors d’une séance la Commission européenne, à propos de la crise de l’eau à Mayotte. Il y demande notamment si la France fait bien tout son possible pour que les fonds européens puissent servir à l’achat de bouteilles d’eau. « Qui accepterait, ici en Europe, de se voir privé d’eau deux jours sur trois ? Et dans les maigres heures où l’eau coule du robinet, une eau marron, impropre à la consommation. Qui accepterait cela ? Cette réalité incroyable est celle de Mayotte, région ultrapériphérique la plus pauvre de l’Union européenne mais aussi territoire d’un pays, la France, deuxième puissance économique la plus riche de toute de toute l’Union européenne. Cette réalité mes chers collègues résulte certes des conditions climatiques nées d’une sécheresse historique, c’est indéniable, mais elle dit aussi l’imprévoyance et la mauvaise gestion des fonds européens par l’État. Car des investissements sur le long terme auraient dû être réalisés et terminés… Ils le ne sont pas », déplore-t-il.

La Commission européenne s’était dite « favorable » à l’utilisation des fonds européens pour la distribution gratuite d’eau potable à Mayotte, en septembre, selon le parlementaire originaire de La Réunion. Ce dernier a rappelé l’idée, devant ses collègues européens, demandant si l’État français avait entrepris quelques démarches pour la mettre en œuvre. « A présent, pour répondre à l’urgence et à la souffrance des Mahorais, notre Commission Regi a mis sur la table une proposition : l’utilisation des reliquats du FEAD pour l’acquisition et la distribution gratuite de bouteilles d’eau à la population. La Commission peut-elle nous dire si la France a retenu cette piste ? Partout en Europe, et il en va de même pour les populations roms, les citoyens européens doivent avoir un accès à l’eau potable sauf à continuer à être traiter comme des populations marginalisées », fait-il valoir.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Fabien Trifol retrouvé en mer à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre

Un bateau de particuliers a repêché Fabien Trifol dans le lagon, à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre, vers 17h, ce lundi....

[Mis à jour] Disparition inquiétante de Fabien Trifol, directeur Aménagement à la Cadema

Fabien Trifol retrouvé en mer à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre Ce dimanche, vers 16h30, Fabien Trifol a quitté son domicile de...

Plusieurs affrontements ce week-end alors que Wuambushu 2 doit commencer cette semaine

M’tsapéré, Majicavo-Koropa, Koungou, Tsararano, barrages et rixes entre forces de l’ordre et bandes de jeunes ont émaillé le week-end à Mayotte. A la veille...

Boulevard urbain : Cap vers une validation du plan de financement

Examen de passage réussi devant la Commission nationale du débat public (CNDP) à Paris. Le Département de Mayotte a reçu le feu vert il...

TME 2024 : Catégorie Jeune entreprise

Dernières pousses de l’économie mahoraise, les cinq nommés de notre catégorie Jeune entreprise montrent déjà toutes les qualités pour bien s’implanter dans le paysage...