asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Aménagement du cimetière musulman de Majicavo-Koropa

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

amenagement-du-cimetiere-musulman-de-majicavo-koropaLa commune de Koungou a entamé des travaux de quatre mois au cimetière de Majicavo-Koropa. Ils sont nécessaires pour sécuriser le périmètre, améliorer son accès, mais aussi pour augmenter la capacité du cimetière, compte tenu des contraintes de foncier du village. Sont donc prévus, la création d’une plateforme sur l’emplacement du cimetière existant, la réalisation d’allée piétonne, l’installation de mobilier urbain, la réalisation d’un local technique et de son raccordement, mais aussi toute la signalisation, l’aménagement paysager et la mise en place d’un réseau d’éclairage solaire autonome. Lieu de mémoire et de recueillement où la symbolique est forte, le cimetière est un espace singulier. Ainsi, outre la nécessité de sécuriser le lieu, l’objectif est de proposer un espace de recueillement aménagé pour les habitants de la commune. L’accessibilité sera facilitée avec la création d’une liaison piétonne depuis la sortie de la RN1. Le lieu sera sécurisé avec la mise en œuvre d’une entrée unique, la réalisation d’un mur de soutènement et d’un mur de clôture en béton.

Quant à l’aménagement, il sera en cohérence avec les orientations du PLU de la commune, pensé pour une bonne gestion des eaux pluviales et une minimisation des risques d’inondations. Les aires destinées aux futures sépultures seront engazonnées. Les plantations d’essences locales et d’entretien facile pourront utilement offrir un embellissement des lieux. La concrétisation de ce projet se fera en plusieurs phases. La première phase a débuté et la durée des travaux est estimée à quatre mois. Elle comprend la création d’un mur de protection du cimetière, la sécurisation des fondations du murs de protection avec de l’enrochement et la réalisation d’un remblai en terre et la pose de garde-corps. Le montant du projet global est 1.949.397 euros. Un diagnostic des autres cimetières sera réalisé dans les prochains mois afin de les sécuriser et de les aménager à leur tour, et ce, selon un plan pluriannuel.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Dans l’attente de leurs papiers, des jeunes apprennent à créer un jeu vidéo

L’association Web Cup a animé la semaine dernière une formation de création de jeu vidéo au sein du Centre régional information jeunesse de Mayotte...

A Mlezi Maoré : « On a pu amortir les perturbations »

L’année 2023 a été compliquée chez Mlezi Maoré. Faute de financements, l’association qui œuvre dans le social et la santé a dû procéder à...

« Un contrôle interne insuffisant » de l’association Mlezi Maoré

La Chambre régionale des comptes a rendu public vendredi 12 juillet son rapport d’observations sur l’association Mlezi Maoré. Il souligne notamment un « contrôle interne...

Salime M’déré « a tout perdu »

Suite à l’arrêté du préfet de Mayotte du 25 juin dernier, portant démission d’office Salime M’déré a perdu son poste de premier vice-président du...

Fin de la grève à La Poste après trois semaines de mobilisation

Depuis le 26 juin, des salariés de La Poste s’étaient mis en grève. Ils demandaient une prime contre la vie chère et les paiements...