asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Accident mortel à Koungou : la relaxe pour le chauffeur, le transporteur reconnu coupable

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

Le matin du 2 août 2017, un camion transportant un conteneur a perdu son chargement sur la route à Bouyouni. Celui-ci a atterri sur une voiture conduite par une femme , décédée sur le coup. Sa soeur sur le siège passager, ses quatre neveux et nièces et son fils de un an à l’arrière sont blessés légèrement. Près de quatre ans et demi après, le tribunal de Mamoudzou a rendu son délibéré, ce mardi. Le chauffeur du poids-lourd est relaxé, celui-ci ayant suffisamment démontré qu’il avait bien vérifié les fixations de son véhicule. En revanche, la société de transports qui l’embauchait a été reconnue coupable d’homicide involontaire par personne morale, de blessures involontaires et mise en danger d’autrui. Aux yeux du tribunal, le manque d’entretien du véhicule a ainsi provoqué l’accident de 2017. Le transporteur a été condamné à verser 100.000 euros d’amende, dont 50.000 euros avec sursis. Parmi les parties civiles, deux d’entre elles percevront chacune 10.000 euros pour le préjudice subi et 2.500 euros pour les frais de justice.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

« Mamoudzou en flamme » : le trafic des barges perturbé ce vendredi

En raison de l’organisation de l'évènement « Mamoudzou en flamme », ce vendredi 26 juillet, la Direction du transport maritime (DTM) annonce que "les...

Premier voyage ministériel en Outre-mer depuis la dissolution de l’Assemblée

Marie Guévenoux, ministre déléguée chargée des Outre-mer se rend en Polynésie française du 26 au 29 juillet pour représenter le gouvernement lors de l’épreuve...

La circulation dans Mamoudzou perturbée à partir de ce mercredi

La circulation dans Mamoudzou sera perturbée à l’approche de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ce vendredi, à l’occasion de laquelle la Ville organise...

La coqueluche continue de progresser sur le territoire

Santé publique France fait le point sur la coqueluche, les infections respiratoires aigües (IRA), la gastro-entérite aigües (GEA) et la dengue à Mayotte. Pour la...

Mamoudzou s’enflamme pour les Jeux Olympiques ce vendredi

La Ville de Mamoudzou organise une fan zone pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cet événement “Mamoudzou en flamme” aura...