Édito : au rythme des vacances scolaires

Édito : au rythme des vacances scolaires

 


Ces grandes vacances marquent ainsi une trêve, une pause dans ce rythme quotidien, dans ces habitudes qui se créent, déteignant sur toute l'activité de l'île. Elles marquent aussi une rupture. Les changements de classe, d'établissement, les déménagements, les étudiants qui vont partir découvrir la Réunion ou la Métropole, les fonctionnaires qui changent d'affectation. Chacun va y perdre un peu, et y gagner sûrement. De nouvelles fréquentations, de nouveaux amis, de nouveaux cadres de vie, avec de nouvelles règles. De nouveaux enseignants et de nouveaux élèves. De nouveaux voisins, de nouveaux repères.


Ces grandes vacances scolaires constituent une étape aussi, comme le 1er janvier. C'est l'occasion de faire un bilan sur l'année écoulée, l'occasion de faire une pause et de se pencher un peu sur ce qui a marché et ce qui n'a pas été réalisé, les espoirs déçus et les bonnes nouvelles. Ces bilans d'étape sont toujours utiles, pour mieux préparer la reprise, la rentrée. C'est l'occasion de prendre de bonnes résolutions, pour les vacances, et pour après… si on arrive à s'y tenir.
Les grandes vacances permettent de prendre le temps, le temps de la lecture, le temps de la réflexion. Le temps d'en passer un peu plus avec ceux qu'on aime, avec ses parents ou ses enfants, avec ses amis. Le temps de se consacrer à ses passions, d'assouvir ses envies, de dormir plus tard, de se promener, de voyager.


Avec 10 à 12 avions qui quittent Mayotte chaque jour à cette période, et autant qui arrivent, l'île connaît sa grande migration annuelle, ses départs et ses arrivées. Ses départs et ses retours définitifs. Ses séparations déchirantes et ses retrouvailles émues. Les enfants prodiges reviennent, d'autres vont aller continuer leurs études.
Pour ceux qui continuent à travailler, le rythme change tout de même. Il y a cette atmosphère de vacances dans l'air, ces services et ces entreprises qui fonctionnent en effectifs réduits souvent, cette décontraction qui s'instaure, un certain détachement, une insouciante légèreté.


La rentrée sera là bien assez tôt. En attendant, ce sont pour beaucoup les vacances. Il est temps de souffler, de se reposer, de reprendre des forces, de profiter un peu plus de son temps. Et ça fait toujours du bien.
Mayotte vit au rythme de l'année scolaire et les grandes vacances sont là ! Bonnes vacances et à très bientôt !

Laurent Canavate

Abonnement Mayotte Hebdo