17/09/2009 - Journées européennes du patrimoine

17/09/2009 - Journées européennes du patrimoine

{xtypo_dropcap}A{/xtypo_dropcap} Mayotte peu d'associations y participent. Parmi les plus actives, on retrouve l'association des Naturalistes de Mayotte. Cette dernière rassemble chaque année près de 500 personnes, sans parler des scolaires qui participent au rallye-découverte et un certain nombre d'animations proposées à l'écomusée de l'ylang et la vanille de Jimawéni.

Au programme de ces deux journées, des démonstrations d'artisanat traditionnel par un bijoutier de Sada, un fabriquant de chombos et une association de Mangajou qui présentera tous les usages du cocotier. Les Naturalistes mettront à l'honneur la pirogue à balancier, un foundi en a construit une spécialement pour eux et la terminera durant le week-end, à côté d'une exposition sur la pirogue dans la tradition mahoraise et régionale.

"Nous cherchons à faire revivre cet élément du patrimoine mahorais qui est en train de disparaître", explique Michel Charpentier, président des Naturalistes. "Nous ne voulons évidemment pas que les pêcheurs refusent la modernité des barques à moteur, mais juste sauver un savoir-faire et peut-être restaurer une pratique abandonnée depuis une trentaine d'années : les courses de pirogues à voile."

Une autre exposition présentera les composantes et l'organisation de l'habitat traditionnel mahorais, ainsi que les matériaux de construction, le tout lié à un concours de fabrication de "mini bangas" à destination des jeunes. De nombreuses expositions sur les plantes médicinales, l'architecture du 14e au 18 e siècle, la vie quotidienne mahoraise,… seront à disposition des visiteurs.

Trois spectacles sont prévus toujours à l'écomusée : une pièce des Enfants de Mabawa samedi à 10h30, une représentation du Ballet de Mayotte samedi à 15h et trois groupes de debah dimanche à 10h30. A noter qu'une navette est organisée par la mairie de Sada entre le centre ville et l'écomusée tout le week-end. "L'an dernier nous avons eu beaucoup de visiteurs mahorais, nous espérons faire de même cette année. La pirogue et l'habitat traditionnel sont des éléments importants de leur patrimoine que les jeunes ne connaissent plus", estime M. Charpentier. Le reste du programme des Journées du patrimoine sera dévoilé par la préfecture.

Sur les Journées européennes du patrimoine, lire également Mayotte Hebdo.

Voir le programme

 

 

 

Abonnement Mayotte Hebdo