01/12/2009 - Portrait : La littérature jeunesse comme passion

01/12/2009 - Portrait : La littérature jeunesse comme passion

 

 

{xtypo_dropcap}C’{/xtypo_dropcap}est lors de son passage à Mayotte en 2007, en tant que président du jury Narisome, qu’Yves-Marie Clément a eu envie de venir s’installer ici pour quelques années. Il en a d’ailleurs fait le décor de l’un de ses derniers romans, "Dans les mâchoires du requin", quatrième tome de la série "Le talisman maudit".

Cet auteur, qui avoue affectionner particulièrement la littérature jeunesse, a écrit plus de 70 livres en l’espace de dix ans. Romans d’amour et d’aventures, contes, polars… pour adultes et pour enfants, l’homme touche à tout.

"L’envie d’écrire m’a toujours habitée mais c’est lors d’un concours de littérature jeunesse que j’ai été repéré par un éditeur qui m’a proposé de publier mon texte. C’est là que tout a commencé", se remémore l’écrivain. Depuis, Yves-Marie Clément n’a plus posé sa plume, "ce qui est bien dans le monde de la jeunesse, c’est qu’il n’y a pas d’exclusivité avec les éditeurs. J’écris ce qui me plaît, et je propose par la suite aux différentes maisons d’édition".

 

Un Roméo et Juliette version guyanaise

 

Passionné d’arts martiaux – il est ceinture noire de judo et ju-jitsu – Yves-Marie Clément a écrit plusieurs livres autour de ce thème, dont une trilogie publiée chez Grasset. "Ce qui est intéressant avec les romans jeunesse, c’est qu’ils durent dans le temps", souligne l’auteur.

Son dernier roman, "Juliette et Roméo" (éditions du Seuil), adaptation de la célèbre tragédie de William Shakespeare, prend place en Guyane en 1916 et met en scène l’amour impossible d’une jeune métisse et d’un bagnard.

La Guyane, où il a vécu une dizaine d’années avec sa famille, a d’ailleurs été une grande source d’inspiration pour l’auteur. Il ne cache pas non plus son envie d’écrire dans le cadre mahorais : "tout comme en Guyane, c’est un cadre très riche et les sujets semblent intarissables, beaucoup de choses m’inspirent mais je n’ai pas encore commencé à me pencher sur quelque chose de concret.".

En attendant de se replonger dans un travail d’écriture, Yves-Marie Clément enseigne les lettres à ses élèves de CAP et bac pro du lycée de Dzoumogné, avec lesquels il travaille évidemment énormément sur l’écriture : correspondance avec des élèves de Métropole, écriture d’une gazette, participation à des concours…

 

Marion Châteauneuf

 

Une séance de dédicaces est organisée à la Maison des Livres ce samedi 5 décembre à la Maison des Livres à Mamoudzou.

Abonnement Mayotte Hebdo