Annuaire de Mayotte Annuaire administratif Communiqué de presse zaléo Horaires des marées Newsletters Vivre Mayotte Petites annonces Supports Se connecter

Somapresse

La SARL Somapresse a été créée en mars 2000 par trois journalistes qui détiennent toujours plus de 90% des parts : Mohamed El Mounir Soidiki, Laurent Canavate et Zaïdou Bamana.

Cette SARL édite chaque jour, chaque semaine, les principaux journaux de Mayotte (Mayotte Hebdo, Flash infos, Tounda, Vivre Mayotte…) et peut compter sur une vingtaine de salariés dont une dizaine de journalistes professionnels, détenteurs de la Carte de presse.

La Somapresse est avant tout une société d'édition et a donc développé une activité de travaux d'édition depuis ses débuts, avec des hors série (Rétrospectives de l'année, Cartes & Plans, Annuaire gourmand, Annuaire du bâtiment, Annuaire administratif…), et la réalisation des publications institutionnelles des principaux acteurs de l'île : magazines du conseil général, de la direction de l'Equipement, de nombreuses mairies dont Mamoudzou…, le Grand livre du sport pour le Cros, le Guide du CDTM, sans oublier son activité évènementielle avec depuis près de 10 ans l'élection du Sportif de l'année (diffusée en direct sur Mayotte 1ère télé et radio), les Trophées mahorais de l'entreprise, les tournois de beach pétanque, des concours de nouvelles (en partenariat avec le vice-rectorat), des soirées…

La société a aussi développé des activités numériques avec la création de sites internet pour les besoins de la Somapresse (mayottehebdo.com, yaofm.net, mayottesport.fr…), mais aussi pour les principaux acteurs locaux publics ou privés (Conseil général de Mayotte, Comité du tourisme de Mayotte, Chambre de commerce et d'industrie, Syndicat mixte pour l'investissement et l'aménagement de Mayotte, audit pour le Syndicat intercommunal d'eau et d'assainissement de Mayotte, commune de Dzaoudzi-Labattoir, comité de rugby, ligue de volley, ETPC, nombreux gîtes…).

Ces activités ont permis de développer, depuis plus de 17 ans, des relations de confiance avec tous ces opérateurs publics et privés, basées sur le professionnalisme et le sérieux.

La philosophie

La Somapresse s'est fixé pour but de participer, à son niveau, au développement harmonieux de Mayotte. Pour cela, à travers ses différentes activités, elle informe, participe à créer du lien social à travers une meilleure connaissance des uns et des autres vivant sur ce territoire, des activités existantes. Il s'agit ainsi de valoriser les acteurs, les initiatives positives, heureuses, dynamiser les actions culturelles, sportives, sociales, économiques. La Somapresse a toujours veillé à donner la parole à toutes les sensibilités, à permettre à chacun de s'exprimer, donner son point de vue, enrichir ainsi sa compréhension, nourrir son analyse. Cette philosophie, ce crédo sont présents dans toutes les activités développées par la Somapresse et constituent sa raison d'être.

Les atouts

Les atouts de la Somapresse résident ainsi dans :
  • la diversité de son équipe, son dynamisme, son implication très forte dans les projets portés par la société, son soutien actif à de très nombreuses manifestations,
  • le professionnalisme, l'honnêteté, le pluralisme de ses journalistes,
  • sa très bonne connaissance de la société mahoraise, des responsables économiques et sociaux, et la confiance qu'ils lui accordent depuis plus de 17 ans,
  • la rigueur de sa gestion, qui lui a permis de créer et développer des journaux dans une île à tradition orale, très jeune, sans l'aide à la presse de l'Etat comme c'est le cas en Métropole et Outremer,
  • l’enrichissement et la diversification de son savoir-faire au travers de l'intégration de nouvelles compétences et de jeunes formés aux métiers en interne.

L'activité

Depuis sa création, la Somapresse a su bâtir une société appréciée pour son sérieux, son professionnalisme et son honnêteté dans la gestion de l'information, mais aussi :
  • son aptitude à répondre aux goûts du public, en s’adaptant aux contraintes locales, par une très bonne connaissance de la société mahoraise,
  • sa capacité à éditer des journaux fédérant plusieurs catégories de public : Mayotte éco, Mayotte sport, Tounda (Jeunes, Culture & Loisirs), Horizon Austral (trimestriel mettant en valeur le patrimoine naturel, culturel et humain de Mayotte), Vivre Mayotte (1er magazine féminin gratuit de Mayotte), Flash infos...
  • son originalité, son dynamisme et sa créativité,
  • sa maîtrise technique et sa capacité à intégrer de nouvelles compétences, avec le lancement dès 2000 de Flash infos Mayotte, quotidien d'informations générales diffusés par internet, et en 2010 de la 1ère newsletter de Mayotte : Zaléo, consacré aux petites annonces (achat-vente, emploi, automobile, co-voiturage, colocation, nautisme...), communiqués et infos pratiques, avec plus de 17.000 abonnés à ce jour, enregistré à la Cnil.
  • son sens de l’éthique, de l'intérêt public, son pluralisme.

Mayotte Hebdo

Le journal Mayotte Hebdo constitue la première activité de la Somapresse historiquement, mais aussi en chiffre d'affaires et en salariés mobilisés. Le premier journal de Mayotte par son lectorat (12.000 lecteurs par semaine, études Ipsos), sa notoriété et son ancienneté, constitue aujourd'hui le "vaisseau amiral" de la Somapresse.

Le journal Mayotte Hebdo a toujours été imprimé à Mayotte. C'est un choix guidé par les principes, mais aussi par la volonté de coller à l'actualité, un choix que d'autres éditeurs de journaux n'ont pas toujours fait, imprimant aux Comores, à la Réunion ou même à Maurice.

La Somapresse a régulièrement eu à faire face à la concurrence de journaux imprimés (Kwézi, Le Mahorais, Kashkazi, Mayotte avance, Albalad), de newsletters (Mayotte matin, Nouvelles de Mayotte, Malango), de magazines qui ont pour beaucoup disparu. La Somapresse s'inscrit quant à elle résolument dans la durée.

Le prix de vente du journal a évolué au fur et à mesure de l'augmentation conséquente de la pagination. Parti à 12 pages en noir & blanc, le Mayotte Hebdo comptait 32 pages chaque semaine, dont une douzaine en quadrichromie, jusqu'avant les manifestations d'octobre et novembre 2011. Il est depuis passé en format A4 tout en quadri. Le prix a ainsi évolué de 5 francs à 1 euro, puis pendant longtemps a été fixé à 2 euros et enfin 3 euros, prix qu'il devrait maintenir quelques années.

Le Mayotte Hebdo est distribué via un réseau d'une trentaine de points de vente à travers toute l'île, qui s'étoffe régulièrement, pour coller au plus près de toute la population et des nouveaux lieux de consommation. Une société de distribution et des coursiers assurent ainsi une distribution aux points de vente et aux abonnés sur toute l'île chaque vendredi. L'imprimerie (Kaprim, puis aujourd'hui Imprimah), la distribution (CEM) et la vente des journaux (10% du prix de vente du journal pour les revendeurs) représentent de nombreux emplois indirects.

Les chiffres clé

Les moyens

La Somapresse s'appuie sur une vingtaine de salariés de toutes origines : Mayotte, Métropole, Comores, Madagascar, Réunion, Inde... et de tous niveaux de formation, du CAP de photographie à Sciences-po et le CFPJ, de l'école d'ingénieur au master en finances et gestion. Une de ses forces est d'intégrer régulièrement de nouveaux salariés, de nouvelles compétences. La moyenne d'âge est de 28 ans, ce qui en fait une entreprise très jeune, dynamique. Les salariés disposent d'un cadre de travail qu'ils jugent agréable et sont correctement rémunérés, ce qui rajoute au sérieux, à l'implication de chacun et à la pérennité de l'équipe.

Sur le plan matériel, la société compte un parc d'une trentaine d'ordinateurs, plusieurs serveurs (Microsoft), un système de sauvegarde sécurisé, un réseau intranet et téléphonique récemment modernisé, des appareils photos numériques professionnels pour tous les journalistes.

L'équipe compte actuellement une dizaine de journalistes-rédacteurs, mais aussi des photographes professionnels et quatre graphistes et maquettistes expérimentés, qui se mettront tous au service de ce projet de livre de la SIM.

Des réfèrences solides

La Somapresse édite depuis sa création des publications et des ouvrages pour son compte ainsi que pour les principaux acteurs mahorais. Outre le Mayotte Hebdo chaque semaine et le Flash infos Mayotte chaque jour depuis 17 ans, la Somapresse édite chaque année le Cartes & Plans en 20.000 exemplaires, mais aussi l'Annuaire gourmand. En 2015, la Somapresse a réalisé l'ouvrage "15 ans de Mayotte Hebdo - 15 ans d'actualité à Mayotte" (192 pages en dos collé, carré, cousu), ainsi que le Hors série "Mayotte en 1974, 1975 et 1976", "Construire à Mayotte" et "L'Annuaire du bâtiment", ce qui lui confère une vraie expérience et de nombreux contacts dans le domaine de la construction notamment.

En 2016 a été publiée la 1ère édition de l'Annuaire administratif (3.000 exemplaires), mais aussi la dernière édition du Guide du Comité du tourisme de Mayotte, en 50.000 exemplaires, livrés à Paris, à la Réunion et à Mayotte par nos soins.

La Somapresse a aussi édité pour le compte du Conseil départemental "Les Chatouilleuses - La révolte des femmes : 1966 - 1976", ou réalisé l'exposition sur le transport entre la Petite et la Grande Terre présentée au Président de la République lors de l'inauguration de l'amphidrome Georges Nahouda. La Somapresse termine "Le Grand livre du sport", à l'occasion des 30 ans du Cros, un "Beau livre" en grand format (27x32 cm), couverture rigide, dos collé, carré et cousu main, avec une centaine de pages et près de 10.000 exemplaires.

x