Écoutez la radio en direct

    Anchya Bamana

    Sada
    Anchya Bamana

    Elue en mars 2014, sur la liste UMP, Anchya Bamana dispose d’une majorité municipale fragile du fait du retournement contre elle d’une partie de sa majorité. En cela, Sada, poursuit une “tradition” d’instabilité politique municipale. En effet de 2008 à 2014, la commune a navigué entre les recours en annulation déposés contre les élections qui ont dû être reportées à 3 reprises. Fille de l’homme politique Younoussa Bamana, Anchya Bamana occupe dans la vie de tous les jours la fonction d’inspectrice principale de l’action sanitaire et sociale à l’agence régionale de santé (ARS).

    0269 62 08 08 0269 62 12 54 assistantedgs.mairie-sada@outlook.fr

    Présentation

    La commune de Sada ne compte que 2 villages, Sada et Mangajou, mais néanmoins 10 000 habitants. La plupart vivent à Sada où le village, ancienne capitale de l’île, est construit sur les pentes tout autour de la baie de Chiconi.

    Une urbanisation compliquée par le fait que les Sadois sont pour beaucoup propriétaires de véhicules, plus que dans les autres villages de Mayotte. Sada est freinée dans son développement par la géographie des lieux, notamment les reliefs qui rendent l’espace difficilement constructible et aménageable. Sur le front de mer de Sada se trouve la mosquée du vendredi, une des plus spacieuses et prestigieuses de Mayotte. Elle fait face à l’îlot de Sada qui est accessible à pied par marée basse. Plus au sud, Tahiti Plage est le lieu où les familles aiment se retrouver le week-end ou les jours fériés. Sada est le siège du commissariat de la gendarmerie du centre. C’est une des plus petites commune en superficie de la Grande-Terre.