Écoutez la radio en direct

    Roukia Lahadji

    Chirongui
    Roukia Lahadji

    A 48 ans, Roukia Lahadji, poursuit son second mandat à la tête de la liste Ouvoimoja (centre gauche). Depuis 2008, la maire de Chirongui s’est lancée en politique et reste en disponibilité de son poste d’attachée territoriale. Elle a été en effet directrice générale adjointe d’une mairie durant 11 ans. En juin 2015, la commune a accueilli une délégation ministérielle composée du premier ministre, Manuel Valls, de la ministre de l’Outremer, George Pau-Langevin et de la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

    0269 62 18 03 0269 62 18 03 dgs.chirongui@gmail.com

    Présentation

    La commune de Chirongui est celle dans laquelle l’origine du peuplement est le plus diversifié puisqu’on y trouve un village shingazidja, Mramadoudou, deux villages kibushi-kiamoré, Tsimkoura et Chirongui, un village kibushi kiantalaotsi, Poroani, deux villages shimaoré/shindzouwani, Malamani et Miréréni.

    Au total on dénombrait en 2012, 8041 habitants à Chirongui qui se répartissent entre les différents villages. Chirongui développe depuis quelques années ses activités commerciales et un vrai centre-ville est en train d’émerger peu à peu. Le village de Chirongui est un point de passage obligatoire pour tous les habitants du Sud de Mayotte, car il abrite la seule station-service du Sud. La commune occupe une longue et fine bande de terre sur le littoral qui s’étire depuis Poroani au Nord, jusqu’à Tsimkoura au Sud. Malgré son ancrage dans le littoral, la majeure partie du bord de mer est occupé par des mangroves et la commune ne dispose pas de beaucoup de plages.