Le 1er salon des cocos et bacocos verra le jour en septembre

Le 1er salon des cocos et bacocos verra le jour en septembre

Alors que le salon des seniors s'est achevé il y a quelques jours à La Réunion, Mayotte a annoncé ce mercredi, qu'elle ouvrira à son tour son premier salon des cocos et des bacocos, en septembre prochain. L'initiative, portée par l'organisme de formation Somahazi et la FMAPAR (fédération mahoraise des associations des personnes âgées et des retraités), entend donner la parole à ce public souvent oublié.

 

Les personnes âgées seront mises à l'honneur dimanche 3 septembre 2017 au comité du tourisme, à travers le 1er salon des cocos et des bacocos. Les exposants seront les acteurs engagés dans le bien-être des + de 50 dans le territoire, principalement les associations, qui sont au nombre de 24 à Mayotte. Le salon s'articulera autour de huit thématiques, nommées “dago” (maison en mahorais). La santé, les assurances, l'emploi, l'habitat, le tourisme, le service à la personne, et les démarches administratives. Que ce soit du côté des organisateurs (Somahazi, FMAPA R, et conseil Départemental) ou des partenaires tels que l'ARS et la CSSM , tous s'accordent à dire que ce sont les aînés qui créeront ce salon. “On organise ce salon avec eux, et non pas pour eux. Ils seront maîtres de ce salon, on ne fera qu’aider”, rassure Mirhane Abdallah, membre de Somahazi. Une manière de redonner un peu d'autonomie à ces seniors, qui profiteront de cette occasion pour présenter leur savoir-faire, (couture ou encore massage), mais surtout de leur donner de la visibilité. “Les personnes âgées ne sont pas reconnues ici à Mayotte malheureusement. Pourtant, certaines font face à une grande précarité. Que ce soit au niveau de la santé, de l'habitat, ou des revenus”, explique Bacar Hadurami, président de la FMAPA R. Financée par le conseil Départemental, cette initiative devrait s'étendre à l'avenir sur plusieurs jours, si la première édition est concluante

Abonnement Mayotte Hebdo