STM : un “dégazage” qui pose des questions

STM : un “dégazage” qui pose des questions

La vidéo est visible sur le réseau social Facebook et date plus précisément du 23 février 2016. Depuis le jour de sa publication, elle compte à ce jour 146 partages. Une vidéo dans laquelle on voit clairement l'amphidrome déverser des eaux usées sur le lagon, laissant des tâches d'huiles colorées sur la mer. Les Naturalistes ont alors contacté le directeur d'exploitation du STM pour avoir des explications. “Nous les avons contactés à deux reprises, mais nous n'avons pas eu de réponse à notre demande. La première on nous disait qu'il n'y avait pas encore de résultat et qu'une enquête est en cours. Nous avons rappelé 10 jours plus tard, mais nous n'avons pas eu de réponse”, explique Virginie, de Vigilance nature, un service des Naturalistes.

Quelques semaines plus tard, nous avons contacté le STM pour en savoir plus à ce sujet nous avons obtenu la même réponse que les naturalistes. “D'après les premiers éléments, on peut en déduire que c'est un acte accidentel. Le STM est respectueux de l'environnement… En un an de travail à la STM, c'est la première fois que cet incident se produit. Cela peut être une erreur technique ou humaine. L'enquête est en cours pour déterminer les véritables causes de cette incident”, indique Franck Fournier, directeur d'exploitation du STM . Nous avons également contacté les autorités maritimes notamment le Parc Marin, ils ont indiqué ne pas être au courant de ce sujet. De son côté, le STM espère avoir les résultats déterminant les causes de cet incident très prochainement d'ici la fin du mois. Lien de la vidéo : https://www.facebook.com/parolesdebarge.mayotte/videos/1745119615701305/

Oirdi Anli

Abonnement Mayotte Hebdo